André_Mathieu_05_Ballade_Fantaisie
00:00 / 05:38
Présenté par la Maison de la musique de Sorel-Tracy grâce à son partenaire le Festival Classica du 25 novembre 19h30 au 9 décembre minuit

À LA CONQUÊTE D'ANDRÉ MATHIEU

 

L’album André Mathieu : Musique de chambre comprend l’enregistrement de deux pièces inédites de Mathieu (Désir et Nocturne) ainsi que son Trio de 1949, son Quintette de 1953, et des œuvres pour violon et piano. Le pianiste Jean-Philippe Sylvestre a réuni des chambristes de haut niveau – Andrea Tyniec (violon), Marc Djokic (violon), Elvira Misbakhova (alto) et Chloé Dominguez (violoncelle) – pour la réalisation de cet album consacré à André Mathieu, l’une des figures de proue du monde musical classique au Canada.

 

JEAN-PHILIPPE SYLVESTRE, piano

En 2008, Jean-Philippe Sylvestre se voyait octroyer le prestigieux prix Virginia Parker, la plus haute distinction décernée par le Conseil des Arts du Canada. Récipiendaire du premier prix lors du concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal, il est également lauréat du concours national des jeunes interprètes de Radio-Canada et du concours international Concertino Praga. Il obtient à trois reprises le premier prix du Concours de Musique du Canada et la plus haute note du concours à l'une de ces occasions. Le réputé chef d’orchestre Yannick Nézet Séguin le qualifie de poète du piano.

En novembre 2019, M.Sylvestre réalise une tournée de sept concerts en Australie et se produit entre autres à Sydney et Melbourne. Un an plus tôt à la même période, il réalise une autre tournée à travers l'Europe et il se produit dans les prestigieuses salles Gaveau de Paris, la Musikverein de Vienne ainsi que la Sala 2 Oriol Martorell à Barcelone. Les concerts se sont avérés de francs succès et ont été extrêmement bien reçus par le public. Un peu plus tôt dans l'année, Jean-Philipe se produisait également à l'auditorium St-Pierre des cuisines de Toulouse, à la salle Cortot à Paris et au Palais des Beaux Arts de Bruxelles. Il est régulièrement invité à se produire avec l'Orchestre Métropolitain, l'Orchestre Symphonique de Québec, de Longueuil, de Laval, et aussi en solo aux quatre coins du monde. En août 2018, il enregistre le concerto de Jacques Hétu à la prestigieuse Maison Symphonique de Montréal, avec l'Orchestre Symphonique de Laval sous étiquette ATMA. En 2016 il était invité par Maestro Kent Nagano à interpréter un concert dans la «Virée Classique» de l' Orchestre Symphonique de Montréal. Il se produit également régulièrement comme chambriste avec les renommés musiciens Stéphane Tétrault, Marc Djokic et Alain Trudel pour n'en nommer que quelques-uns et il est aussi en demande comme juge. En novembre et décembre 2019, Jean-Philippe sera en tournée en Australie, ainsi qu'en Chine.

Au cours des deux dernières années, M. Sylvestre a réalisé l'enregistrement de deux disques des concertos d'André Mathieu et de Sergei Rachmaninov avec l'Orchestre Métropolitain. Plus récemment il a également enregistré l'intégrale de la musique de chambre aussi du compositeur André Mathieu. Les disques, sous l'étiquette ATMA CLASSIQUE, ont tous reçu de nombreuses critiques élogieuses.

En 2014-2015, Jean-Philippe collabore avec les Grands Ballets Canadiens comme pianiste répétiteur/improvisateur et par la suite il remporte le prix 2016 de l’atelier studio-résidence à Paris du Conseil des Arts du Québec

Plus tôt dans sa carrière, Jean-Philippe s'est produit sur plusieurs autres scènes dont le prestigieux Concertgebouw d'Amsterdam, la Fundação de Educação Artística au Brésil, les salles Wilfrid Pelletier et Pierre-Mercure à Montréal, le Glenn Gould Studio et le Georges Weston Hall à Toronto ainsi que le Centre National des Arts à Ottawa. En juin, il se produit à deux reprises lors du festival Classica, où il interprète entre autres l'intégrale des oeuvres solos du compositeur canadien André Mathieu. Plus tôt en 2016, on pouvait entendre M.Sylvestre en récital à Paris à l'Ambassade de Pologne, au Centre Culturel Canadien, au Conservatoire de Vincennes ainsi qu'à la Cité internationale des Arts. En novembre 2015, il donnait un récital à la Chapelle historique du Bon-Pasteur et en octobre de cette même année, il se produisait comme soliste avec l'Orchestre Symphonique de Longueuil où il interpréte le 3e concerto de Rachmaninoff. En juillet 2011, il donne deux concerts avec l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal sous la direction de Yannick Nézet Séguin où il est acclamé par le public et les critiques. Au cours des dernières années, on pouvait aussi entendre Mr. Sylvestre à Santa Barbara, Californie, et à Berlin. En janvier 2014, il participe à une résidence au Banff Centre, prix octroyé par le Conseil des Arts du Québec, et il se produisit également au Conservatoire de Musique de Montréal le 8 mars de cette même année.

M.Sylvestre a collaboré avec les chefs Yannick Nézet Séguin, Richard Bradshaw, Simon Streatfeild, Alain Trudel, Fabien Gabel, Rolf Bertsch, Marc David et Stéphane Laforest. En 2006, lors des représentations de L'Anneau du Nibelung par le Canadian Opera Company de Toronto, il interprète ses propres compositions de 24 Paraphrases tirées de ce cycle de Richard Wagner. Lors du même événement, il exécute la première de trois transcriptions de Wagner écrites par Glenn Gould.

Lors du concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal de l'année 2000, il se mérite le 1er prix, le prix du public ainsi que la bourse Paul Merkelo. Lors du 31è Concours National des Jeunes Interprètes de Radio-Canada, il obtient le deuxième prix, le prix du public, le prix pour la meilleure interprétation de l’oeuvre imposée ainsi qu’une bourse d’étude aux Holland Music Sessions. À plusieurs reprises, il obtient le premier prix à de nombreux concours locaux, tels les Concours de l'Orchestre Symphonique de la Montérégie et celui de Trois-Rivières. Il est également récipiendaire du prix John Newmark du concours prix d’Europe 2007 et se méritait le premier prix au Concours des Journées de la Musique Française, présenté par le Théâtre Lyrichorégra 20. Sur le plan international, comme lauréat du Concours Concertino Praga il participe à une série de concerts pour le "South Bohemian Festival" à Prague et en Bohème.

Aux étés 2007 et 2008, il donne des récitals au Centre d’Arts Orford ainsi qu’au festival international de musique de chambre d’Ottawa. Il est alors invité pour la deuxième fois par Eric Friesen à son émission “live” Studio Sparks. Au printemps 2008, M. Sylvestre entreprend une tournée de vingt concerts à travers le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, tournée organisée par les Jeunesses Musicales du Canada. En 2009, il se produit à Belo Horizonte au Brésil, à Santa Barbara ainsi qu’à Toronto où il offre un concert privé pour l’honorable Mme Adrienne Clarkson, gouverneure générale du Canada. En 2010, il se produit en Allemagne, en Californie, en France ainsi qu’au Brésil. Jean-Philippe possède une vaste expérience de la scène. Il a également participé à plusieurs émissions de radio et télévision dont Bravo TV et CBC Music Around Us.

Natif de Ste-Julie, Québec, Jean-Philippe Sylvestre débute ses études musicales à l'âge de quatre ans. Il détient un lauréat de l’École de Musique Vincent-d’Indy et un baccalauréat de l'Université de Montréal obtenu sous la direction de Marc Durand. Il poursuit ses études musicales sous la gouverne du réputé John Perry et obtient un "Artist Diploma" du Glenn Gould School du Royal Conservatory of Music of Toronto. Après quelques années de perfectionnement en Italie, et en Allemagne sous la direction de Louis Lortie, il a poursuivi son expertise musicale en étudiant avec de grands maîtres tels Michel Dalberto, Jacques Rouvier, Gerhard Oppitz, Jerome Lowenthal, Leon Fleisher, Mikhail Voskresensky, Marie-Françoise Bucquet, Anton Kuerti et Menahem Pressler.

Jean-Philippe Sylvestre est récipiendaire d'une RBC Youth Excellence Scholarship du Banff Centre 2006 ainsi que d'un Fellowship du Aspen Music Festival and School 2004. Il est également récipiendaire d’un Fellowship du Music Academy of the West 2009 où il entreprit un stage de perfectionnement intensif de 2 mois auprès de Jerome Lowenthal. À plusieurs reprises, il s’est mérité des bourses de perfectionnement du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

 

 

 

 

MARC DJOKIC, violon

https://www.marcdjokic.com/fr/biographie/

Récipiendaire de nombreux prix dont le Mécénat Musica Prix Goyer 2017-2018, un Prix Opus du Conseil québécois de la musique et lauréat de la banque d’instruments du Conseil des arts du Canada, Marc Djokic est l’un des violonistes les plus prolifiques de sa génération. En été 2019, Marc entame sa deuxième tournée européenne avec des concerts et des classes de maître. Son premier album, Solo Seven, lui a valu des critiques élogieuses à sa sortie en 2018.

Marc Djokic a étudié d’abord et surtout avec son père Philippe Djokic, un des grands solistes canadiens, élève du maître Ivan Galamian. Boursier complet, il a étudié avec David Russell dans le cadre du Programme des jeunes artistes du Cleveland Institute of Music, puis avec Donald Weilerstein au New England Conservatory et avec Jaime Laredo à la Jacobs School of Music de l’Université de l’Indiana. Marc a fait ses débuts avec l’orchestre à l’âge de 14 ans, a été récipiendaire du prix du Gouverneur général « Millennium » à l’âge de 20 et a été présenté sur la chaîne de séries télévisées Bravo,  « The Classical now », à l’âge de 23 ans.

Originaire d’Halifax, le violoniste montréalais Marc est reconnu pour sa virtuosité et ses prestations puissantes. Il est très apprécié de son public pour son engagement ainsi que son approche anecdotique et terre-à-terre. Il est louangé par La Presse pour son « sens rythmique, son phrasé naturel et sa sonorité égale ». Marc peut joindre de vastes auditoires à travers son répertoire étendu, ses concerts aux concepts nouveaux et ses collaborations. Fervent promoteur de la musique canadienne, Marc Djokic a commandé plusieurs compositions avec l’appui du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de l’Ontario et de Mécénat Musica. Il s’agit d’œuvres pour violon seul, pour trio à cordes, pour marimba et violon, pour deux guitares et violon ; une œuvre pour ensemble, chœur et chœur d’enfants est en préparation.

Marc est actuellement artiste en résidence à CAMMAC, un rôle pour les saisons 2017-2019 qui comprendra l’enseignement, des concerts, la recherche et la commande d’une œuvre qui sera dévoilé au Centre. En juillet 2018, Marc et CAMMAC co-parraineront et lanceront le concours inaugural Appel aux compositeurs.

Marc était membre fondateur de l’Ensemble Morpheus (Fréderic Lambert, Chloë Dominguez, Paul Stewart), quatuor en résidence entre 2010 à 2013 à la Chapelle historique du Bon-Pasteur à Montréal. Il était musicien en résidence du St. Cecilia Concert Series à Halifax de 2009 à 2010.

De 2015 à 2017, le réseau de musique classique Mécénat Musica Vidéos a produit plus de 45 vidéoclips mettant en vedette Marc Djokic et les ensembles auxquels il a collaboré, tournés dans des lieux emblématiques répartis dans neuf provinces. Ce projet pluriannuel a pour objectif de promouvoir la musique classique dans les nouveaux médias, au Canada et à l’étranger. Visionnez ces vidéos sur sa chaîne Youtube, Marc Djokic youtube

Toujours enthousiaste pour partager sa passion pour le violon et ses techniques de jeu, Marc donne également des classes de maîtres dans les universités et les festivals de musique d’été ; il a récemment enseigné à l’Université de Toronto, l’Université Concordia et au Scotia Festival of Music.

Marc joue sur un rare violon Guarnerius de 1740, un Carl Becker de 1927 et un Hannibal Fagnola de 1922 et il sélectionne soigneusement le choix de son violon pour sa prestation et l’occasion !

Marc a grandi dans une grande famille musicale; sa soeur est la violoncelliste Denise Djokic, sa mère est la pianiste Lynn Stodola et son père, le violoniste Philippe Djokic. Sa tante Michelle Djokic, ses oncles Pierre Djokic et Alexandre Djokic sont tous musiciens, ainsi que son beau-frère Nelson Lee. Marc réside à Montréal avec sa femme, artiste visuelle, Avery Zhao-Djokic.

Marc remercie le Conseil des Arts du Canada de son soutien.

 

 

ELVIRA MISBAKHOVA

Elvira Misbakhova est née en Russie où elle a commencé l'apprentissage du violon à l'âge de 7 ans. En 1994, elle fait son entrée au Conservatoire de Kazan pour y étudier l'alto, qui devient son instrument principal. En 1999, elle se rend au Canada afin de poursuivre ses études musicales à l'Université de Montréal. Sous la direction d’Eleonora Turovsky, elle complète une maîtrise et elle obtient un doctorat en interprétation en 2005. Au cours de ses études, elle se produit en tant que soliste avec l'Orchestre symphonique de l'Université de Montréal.

En 2002, elle participe au prestigieux Pacific Music Festival de Sapporo au Japon ainsi qu'au Festival Bachacademie de Stuttgart en Allemagne. Elvira poursuit une carrière de soliste et elle joue avec différents ensembles de musique de chambre. Comme soliste, elle a fréquemment joué en Russie et au Canada avec, notamment, I Musici de Montréal et les orchestres de chambre Orford Camerata et Nouvelle Génération. En juillet 2012, elle a remporté les auditions pour le poste d’altiste assistant principal à l'Orchestre Métropolitain et à l'Orchestre symphonique de Longueuil.

L'autre passion d'Elvira est d'interpréter de la musique juive de l'Europe de l'Est (klezmer). Elle est la violoniste du groupe Kleztory depuis 2001. Son jeu, à la fois impétueux et émotif, constitue une des grandes forces du groupe. Comme violoniste de Kleztory, elle s’est produite avec différents orchestres : l'Orchestre symphonique de Montréal, l'Orchestre Métropolitain, l'Orchestre symphonique de Québec, l'Orchestre symphonique de Laval, I Musici de Montréal, les Violons du Roy, l'Orchestre de chambre McGill, Thirteen Strings et plusieurs autres. Aussi elle a participé aux tournées de Kleztory au Canada, aux États-Unis, en Chine, au Mexique, au Brésil et en Europe. En octobre 2012, Kleztory a été choisi pour participer au concours international de musique klezmer à Amsterdam, où le groupe a remporté le Furth Prize. Elvira Misbakhova occupe le poste d’alto associée de l’Orchestre symphonique de TroisRivières depuis 2014.

-L’Echo de Trois-Rivière

CHLOÉ DOMINGUEZ

http://www.boulevart.ca/artistes/chloe-dominguez-violoncelle/

Chloé Dominguez est une violoncelliste parmi les plus accomplies de sa génération. Polyvalente, elle maîtrise tant les subtilités du répertoire baroque, interprété sur instrument d’époque, que celui de la musique contemporaine. Artiste recherchée, elle est membre du réputé Trio Hochelaga en plus de détenir le poste de violoncelle solo de l’Ensemble contemporain de Montréal et de l’Orchestre de chambre McGill. Elle se produit régulièrement au Canada, aux États-Unis et lors de nombreux festivals internationaux, dont le Festival de Lanaudière, Festival of the Sound ainsi que le Ottawa Chamberfest.

En 2019, la violoncelliste a participé à l’enregistrement du disque André Mathieu : Musique de chambre, aux côtés de Jean-Philippe Sylvestre (piano), Andrea Tyniec (violon), Marc Djokic (violon) et Elvira Misbakhova (alto). Le disque a été lancé en mai 2019, sous étiquette ATMA Classique.

Les qualités musicales de Chloé Dominguez ont été saluées par de nombreux prix et distinctions. En 2009, elle est lauréate du concours de la banque d’instruments de musique du Conseil des arts du Canada. Détentrice du Prix Jeunes Artistes de Radio-Canada, elle a aussi obtenu la plus importante bourse d’études musicales offerte par un organisme du secteur privé au Canada, soit le Golden Violin award de l’École de musique Schulich. Au nombre de ses mentors figurent Denis Brott, Matt Haimovitz, Antonio Lysy et Carole Sirois. Détentrice d’un Diplôme d’études supérieures obtenu au Conservatoire de musique de Montréal, elle est également titulaire d’un doctorat en interprétation musicale de l’Université McGill. Pédagogue attentionnée, Chloé Dominguez enseigne à l’Académie du Domaine Forget. Elle joue sur un violoncelle Lorenzo Carcassi de 1745.

CAROLINE CHÉHADÉ

Violoniste montréalaise, Caroline est présentement violon solo à l'Orchestre symphonique de Longueuil. Elle joue avec plusieurs autres ensembles, incluant l'Orchestre symphonique de Laval, l'Orchestre symphonique de Montréal, l'Orchestre symphonique de Québec, I Musici de Montréal, l'Orchestre Métropolitain et comme chambriste avec Quatrouvailles. Elle a remporté plusieurs concours, dont le Prix d'Europe en 2007 et quelques éditions du Concours de la Banque des instruments de musique du Canada. C'est ainsi qu'elle s'est vu attribuer l'usage du Stradivarius Windsor-Weinstein en 2009, entre autres. Caroline a terminé ses études au Conservatoire de musique de Montréal en obtenant le Prix avec Grande Distinction à l'unanimité, et a ensuite perfectionné son art à New York, à la Manhattan School of Music et au Mannes College.

  Programme du concert

À la conquête d'André Mathieu

 

Fantaisie brésilienne 

Désir pièce inédite* 

Quintette 

Ballade-Fantaisie 

Sonate pour violon et piano

Complainte

Nocturne pièce inédite* 

Trio 

logo officiel rsmq (3)_edited.jpg

© 2018 - La Maison de la musique de Sorel-Tracy | Sorel-Tracy | 450-855-3886 | info@maisondelamusique.org

logo festival2014v.jpg