R A C H M A N I N O V :  L E S  P I A N I S T E S

Amièle.jpg

J E A N N E  A M I È L E

La pianiste Jeanne Amièle s’est distinguée à de nombreux concours nationaux au cours des dernières années, notamment au Shean Piano Competition, au Tremplin du Concours de musique du Canada, au Concours OSM Manuvie et au concours Prix d’Europe où elle a récemment été lauréate du Prix John Newmark. Elle s’est produite en concert avec différents orchestres au Canada, notamment l’Orchestre symphonique d’Edmonton sous la direction d’Alexander Prior, l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal sous la direction de Jean-Marie Zeitouni, l'Orchestre de chambre Apassionata sous la direction de Daniel Myssyk et l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières sous la direction de Jacques Lacombe. Jeanne Amièle détient un doctorat en interprétation de l'Université́ de Montréal, où elle s’est formée auprès du pianiste et pédagogue Jean Saulnier. Elle a également étudié à la Haute École de musique de Genève auprès du professeur Dominique Weber dans le cadre d’un échange international.

Bernard.jpg

M A X I M  B E R N A R D

Certains commencent leurs études de piano à cinq ans, pour Maxim Bernard c’est à 13 ans qu’il découvre sa passion. Son évolution est fulgurante, à 18 ans on l’invite à jouer le magnifique Quatrième concerto de Beethoven avec l’Orchestre symphonique d’Edmonton ! Après avoir complété sa formation au Conservatoire de musique de Québec et un diplôme d’artiste au Conservatoire royal de musique de Toronto, Maxim Bernard part étudier avec le légendaire Menahem Pressler à l’Université d’Indiana où il y complète une maîtrise et un doctorat en interprétation. Il est lauréat de plusieurs concours dont le Concours de concertos à l’Université d’Indiana et le Tremplin international du Concours de musique du Canada. Il enseigne pendant cinq années à l’Université d’Indiana et il occupe maintenant le poste de professeur de piano au Conservatoire de Rimouski. Après avoir joué à Bonn, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, ainsi qu’au Konzerthaus de Vienne, où il donne des récitals en tant que soliste, il fait ses débuts en 2019 au prestigieux Wigmore Hall de Londres et il est le soliste invité du Sinfonia Rotterdam, orchestre avec lequel il fait une tournée dans les villes de Rotterdam (De Doelen), La Haye et Amsterdam (Concertgebouw). 

S E A  Y O O N  C H O N

Il a débuté le piano en Corée du Sud particulièrement avec Hyoung-Joon Chang. Ensuite, il obtient une bourse complète à la Glenn Gould School of the Royal Conservatory of Music à Toronto avec John O’Conor. Le jeune sud coréen est un des plus talentueux jeunes pianistes à émerger sur la scène internationale ces dernières années. Gagnant du premier prix en 2018 au Dublin International Piano Competition et au Orford Music Festival en 2019, il a aussi remporté plusieurs prix à Hong Kong, Valence, Los Angeles, Seoul, Hilton Head et plusieurs autres.  Il a eu l’occasion de jouer avec plusieurs orchestes dont celui de Cleveland, Hong Kong, Valence et la National Symphony Orchestra à Dublin. ​C’est un jeune pianiste très en demande, en 2019-2019, il s’est produit en Espagne, en Italie, en Allemagne, en Irlande, aux États-Unis, au  Canada et aux États-Unis. Cette percée lui a valu d’autres engagements en Allemagne en 2019, 2020 et 2022. Il a fait cette année ses débuts à Londres au Wigmore Hall et fera de même au Carnegie Hall à New York dans la saison 2020-2021. Il se prépare aussi à jouer les 32 Sonates complètes de Beethoven à Toronto entre 2019 et 2021.

H U G U E S  C L O U T I E R 

Reconnu par la critique et par ses pairs pour sa sensibilité artistique et pour la richesse de ses interprétations musicales, Hugues Cloutier s’est taillé une place de choix parmi la génération de pianistes québécois. Titulaire d’un doctorat en interprétation de l’Université de Montréal, Hugues Cloutier a travaillé sous la direction de Marc Durand. Il détient également le Prix avec grande distinction en piano et en musique de chambre du Conservatoire de musique du Québec. Outre ces performances académiques, Hugues Cloutier a été lauréa t de plusieurs concours de musique nationaux et internationaux. À son dossier s’ajoutent de nombreuses classes de maîtres auxquelles il a participé, dont Lazar Berman, Emanuel Ax et Richard Raymond. Boursier du Centre d’Arts d’Orford, Hugues Cloutier a travaillé avec André Laplante et Jean-Paul Sévilla. C’est d’ailleurs auprès de ce dernier qu’il s’est perfectionné en France pendant plus de deux ans. Hugues Cloutier a donné plusieurs récitals au Canada, aux États-Unis, en France, en Belgique et en Chine en tant que soliste, chambriste et accompagnateur. Il s’est aussi produit à quelques reprises à la télévision et à la radio. Pédagogue recherché, il enseigne au conservatoire de musique de Val-d’Or depuis 2011.

F E D E R O V A  &  T A K S E R 

Le duo de pianistes Fedorova & Takser est un ensemble russo-canadien composé de Daria Fedorova et Ilya Takser. Récipiendaires de plusieurs bourses d’excellence, gagnants de premiers prix dans des compétitions internationales en solo et duo. Leurs engagements récents incluent le Russian-Asian Concert Tour  et leur performance en Première Mondiale de leur propre transcription originale de la pièce pour deux pianos « pictures at an Exhibitions » de Mussorgsky. Elle eut lieu dans la grande salle du Conservatoire d'État de Moscou avec la collaboration du célèbre directeur de film D. Vardanyan (Netflix) et du studio de création ARTNOVI et donna lieu au film « Classical music in 3D». Ils ont aussi œuvré en tant que juges de compétitions de musique internationales, donné des classes de maître et des récitals au Canada comme à l’international. On pourrait dire du duo de pianistes Fedorova & Takser :« Ils font tout ensemble ». Les deux sont nés en Russie, ont gradué du prestigieux  Conservatoire d'État de Moscou P. Tchaïkovsky en 2009. En 2013, ils ont complété leur Maîtrise au Conservatoire de Musique de Montréal sous la guidance de Richard Raymond, tous deux avec les plus hautes distinctions. Après leur graduation, ils migrent vers Vancouver et remportent un franc succès dans la création d’un studio de production privé de piano qui produit de nombreux gagnants de compétions internationales. Ils souhaitent se tourner vers le jazz pour leur prochain projet.

A L E X I S  G I N G R A S 

Alexis Gingras, pianiste de 23 ans originaire d’Amos en Abitibi-Témiscamingue, commence l’étude du piano à l’âge de 6 ans dans sa ville natale. En 2008, il débute ses études au Conservatoire de musique de Val-d’Or. En 2013, il entreprend un double DEC en sciences de la nature, au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue t en musique, toujours au Conservatoire de Val-d’Or. Il participe en 2014 à une tournée régionale en tant que soliste invité de l’Orchestre symphonique de l’Abitibi-Témiscamingue. Au terme de ses études secondaires et collégiales, il remporte à trois reprises la prestigieuse Médaille académique du Gouverneur général du Canada pour l’excellence de ses résultats académiques. Il participe également à plusieurs Classes de Maître données par des pianistes réputés, notamment Benedetto Lupo, Gabriel Tacchino et Charles Richard-Hamelin. Alexis étudie depuis 2016 au Conservatoire de musique de Montréal dans la classe du pianiste Richard Raymond, où il complète son baccalauréat en interprétation

A L E X A N D R A  G O R L I N  C R E N S H A W

Louée pour sa grande sensibilité musicale, Alexandra Gorlin-Crenshaw s’investit dans des projets musicaux variés, souvent collaboratifs et interdisciplinaires. Dans son travail elle cherche à prendre des risques créatifs et à tester les limites de sa propre vulnérabilité artistique afin de créer un contact plus intime avec les auditeurs. Elle a été invitée à jouer avec les Jigsaw Players à Londres, ainsi que lors de festivals tels que Thy Chamber Music Festival, Ravinia Festival, IMS Prussia Cove Open Chamber Music, Festival Dino Ciani, La Ferme de Villefavard et International Holland Music Sessions. Ces dernières années au Canada, elle a joué le Trio de Ravel à la Salle Bourgie à Montréal avec le violoniste Ewald Cheung et le violoncelliste Peter Wiley; donné des récitals solo au Banff Arts Centre et dans le cadre de la série Jeunes Artistes Prometteurs à Sorel-Tracy; et interprété l’intégrale des Toccatas de J.S. Bach. Alexandra a complété plusieurs diplômes d’interprétation avec haute distinction dans la classe d’André Laplante au Conservatoire de musique de Montréal et à l’Université d’Indiana Bloomington. Lors des masterclasses elle a pu travailler avec Thomas Adès, Arnaldo Cohen, Marc Durand, Klaus Hellwig, Steven Isserlis, Kim Kashkashian, Robert Levin, Benedetto Lupo, Hamish Milne, Menahem Pressler, Ferenc Rados, Matti Raekallio, et Rita Wagner.

N  I K I T A  K R Y L O V 

Nikita Krylov est né en 1990 à Moscou, en Russie. Son éducation musicale débute alors qu’il a trois ans. Il apprend le violoncelle dans la plus ancienne école de musique de Moscou – L’école Prokoviev. Trois ans plus tard, il commence le piano avec Milda Mikhailova. Son professeure de piano l’encourage à compétitionner dans plusieurs compétitions régionales, il en remporte deux. Plus tard, Nikita entre au Tchaikovsky Academic Music College duquel il gradue en 2009 pour subséquament entrer au conservatoire Tchaïkovsky et étudier auprès de Vera Gornostaeva et Ksenia Knorre. Il gradue du conservatoire en 2014 et entre au Conservatoire de Moscou. La même année il remporte le premier prix au North London International Masterclasses qui réunit des jeunes musiciens de partout sur la planète. En 2015, il enregistre une sélection des pièces de Mily Balakirev qui reçoit un accueil enthousiaste de la critique et des mélomanes. Il possède un large répertoire musical allant du baroque au classique romantique à la musique moderne et au jazz. Reconnu comme étant un musicien profond, sincère et passionné son jeu épique et grandiose le prédispose à interpréter Rachmaninov, Prokofiv, Bartok et Kasputin. Il combine l’approche créative et traditionnelle pour un résultat enlevant.

A N T O I N E  L A P O R T E 

Récipiendaire du 3e prix du prestigieux Concours Prix d’Europe 2018 à Montréal, le jeune pianiste commence sa carrière musicale sur une note élevée. Il détient un baccalauréat et une maîtrise en musique couronnée du « Prix » en piano du Conservatoire de musique de Montréal. Il a étudié avec Richard Raymond et Suzanne Goyette. En mai 2018, il a complété un diplôme d’artiste à l’École Glenn Gould du Royal Conservatory of Music à Toronto dans la classe du célèbre pianiste et pédagogue John O’Conor . Il s’est produit comme soliste avec l’Orchestre Symphonique de Longueuil et le Cathedral Bluffs Symphony Orchestra à Toronto. En décembre 2019, il se produit avec l’Orchestre Philharmonia Mundi de Montréal dans le Concerto pour piano de Gabriel Pierné. Antoine a reçu des cours de maître de grands pianistes tels que Louis Lortie, Leon Fleisher , Michel Béroff, Nicolai Lugansky , Robert McDonald, Ronan O’Hora, John Perry. En 2017, il a fait ses débuts au Weill Recital Hall du Carnegie Hall. Antoine étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris auprès du pianiste Denis Pascal et à la Sorbonne Université où il réalise un doctorat sur les œuvres pour piano et musique de chambre de Gabriel Pierné.

S I M O N  L A R I V I È R E 

Simon Larivière s'est produit dans le cadre de plusieurs séries de concerts au Québec incluant le Festival International de Lanaudière, le festival CAMMAC, le festival Orford Musique, la maison Trestler ainsi que la série « Les Mélodînes » de Pro Musica. On a pu l’entendre avec l'OSTR sous la direction du chef Jacques Lacombe, ainsi qu'avec l'Orchestre de l'Université de Montréal, avec les chefs François Bernier et Christos Kolovos. Il est titulaire d’un doctorat en interprétation à l'Université de Montréal sous la direction du pianiste Jean Saulnier. Il s'est également perfectionné pendant une année à la Haute École de Musique de Genève auprès de Sylviane Deferne ainsi qu'à l'Universität für Musik und Darstellende Kunst de Vienne avec Avedis Kouyoumdjian. Il s'est distingué lors de nombreux concours au Canada, notamment au Concours Prix d'Europe, au Concours de musique du Canada ainsi qu'au Concours de l'Orchestre Symphonique de Trois-Rivières.

L A U R E N C E  M A N N I N G 

Laurence Manning est une pianiste originaire de Sorel-Tracy. Très jeune, elle débute l’apprentissage du piano avec sa mère. À 11 ans, elle est admise au Conservatoire de musique de Montréal où elle étudie avec Louise Bessette et Suzanne Goyette, avant de poursuivre ses études à l’Université de Montréal, où elle complète un baccalauréat,une maîtrise puis un doctorat en interprétation en décembre 2018, sous la direction de Paul Stewart. Laurence s’est démarquée comme pianiste classique lors de plusieurs concours au Canada et aux États-Unis. Finaliste au Concours de musique du Canada à Edmonton en 2005, elle remporte le trophée John Ringwood au Festival de musique classique de Montréal en 2008. À l’âge de 19 ans, elle fait ses débuts au Carnegie Hall de New York à l’invitation du Behre Piano Associates. Plus récemment, Laurence a été sélectionnée pour les prestigieux concours du Prix d’Europe (demi-fnaliste) et duTremplin au Concours de musique du Canada en juin 2016. Trois bourses d’excellence lui ont été octroyées par le Comité d’attribution des bourses des 2e et 3e cycles de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FESP) de l’Université de Montréal entre 2013-2015.

T H I E R R Y M O N T P E T I T 

Thierry a commencé l'étude du piano à l'âge de 14 ans, et a été admis quatre ans plus tard dans la classe de Jimmy Brière à l'Université de Montréal, où il compléta en 2019 un Doctorat en Interprétation du piano. D'autres professeurs notables incluent Marc Durand et Richard Raymond, avec qui il compléta un diplôme de cinquième cycle au Conservatoire de musique de Montréal. Thierry est un pianiste actif, s'étant produit au Canada, aux États-Unis, au Japon et en France. Il a également eu du succès dans plusieurs concours, ayant été deux fois finaliste de concours internationaux à Tokyo et à New York et ayant le premier prix du Festival de musique du Royaume 2019, et plusieurs prix divers au Prix d'Europe, au Concours de musique du Canada, au Festival de musique classique du Bas-Richelieu ainsi qu'au Concours de musique de Montréal.

M I C H E L L E  Y E L I N  N A M

La pianiste Canadienne Michelle Yelin Nam s’est fait remarquer par la critique pour son jeu « clair, brillant avec un grand tempérament » (La Gazette, Montréal). Elle a remporté plusieurs prix dans différents concours internationaux, tels que le Gina Bachauer à Juilliard, le « Keyboard Institution and Festival » à New York, et le Hastings au Royaume-Uni, de même que le Grand Prix du Concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal. Elle a joué avec plusieurs grands orchestres canadiens, notamment l’Orchestre Symphonique de Montréal et d’Edmonton, en plus de se produire avec divers ensembles aux États-Unis et en Corée du Sud, son pays d’origine. Elle a donné des récitals au Canada, aux États-Unis, en Chine, en Corée du Sud, en Espagne et au Royaume-Uni. Elle se produit également avec son trio en musique de chambre. Cette année, elle s’est produite en Chine et au Canada, et a offert l’intégrale des Préludes de Rachmaninov. Michelle Yelin Nam poursuit des études au Doctorat à l’Université de l’Arizona dans la classe de Robert Hamilton. Elle a complété deux Diplômes d’Artiste du Manhattan School of Music et du Hartt School, de même qu’une Maîtrise de la Juilliard School, et un Baccalauréat à l’Université McGill.

P H I L I P P E  P R U D ' H O M M E

Originaire de Saint-Jérôme, il a été formé par Gilles Manny, Dang Thai Son et Louise Bessette. Il termine cette année un doctorat en interprétation à l'Université de Montréal, dans la classe de Dang Thai Son. Depuis 2009, il a remporté sept Premiers Prix au Concours de Musique du Canada, dont le Grand Prix toutes catégories d'instruments confondues de 19 à 30 ans en 2016. La même année, il a été nommé parmi les 30 musiciens de moins de 30 ans s'étant les plus illustrés au pays, un classement annuel de CBC Music. Il a aussi obtenu des Premiers Prix dans plusieurs concours québécois, notamment au Concours de piano SMCQ Jeunesse, de la Société de Musique Contemporaine du Québec, ainsi qu'au Festival-Concours de musique classique dePierre-De Saurel. Il a joué comme soliste avec plusieurs orchestres, notamment l'Orchestre de la Francophonie, l'Orchestre Symphonique de Laval,  l'Orchestre Symphonique de Drummondville, l'Ensemble Vents et Percussions de Québec et I Musici de Montréal. Il a collaboré avec des chefs renommés tels que Jean-François Rivest, Alain Trudel, Jean-Philippe Tremblay et Yuli Turovsky. En novembre 2018, il accomplissait sa première tournée officielle au sein des Jeunesses Musicales Canada, avec le récital solo « Instinct de vie » 

G A B R I E L  Q U E N N E V I L L E  B É L A I R

Le pianiste québécois Gabriel Quenneville-Bélair est reconnu dans le paysage musical pour ses interprétations puissantes et électrisantes. Mariant une polyphonie saisissante à une clarté technique, son jeu coloré met en évidence une intelligence musicale dotée d’une imagination débridée. Son dévouement ardent à l’exploration d’un répertoire de piano véritablement moderne a pu l’établir comme défenseur passionné de la musique contemporaine. Durant les dernières saisons, Gabriel a interprété le Concerto pour piano n°1 en si bémol mineur de Tchaïkovski avec le HHO, KSO, l’OSI, l’OPMEM, ainsi qu’avec le University of Minnesota Orchestra en tant que gagnant de la compétition de concerto. Lauréat de nombreux prix et bourses, Gabriel détient un Doctorat en Interprétation du piano sous la tutelle de Lydia Artymiw, du University of Minnesota où il a été Piano Teaching Assistant entre 2013 et 2016, ainsi qu'une Maîtrise en interprétation du piano avec Richard Raymond du Conservatoire de musique de Montréal, où il a décroché la bourse Gilles-Gauthier pour son excellence académique. Grâce à l'obtention de la bourse Claude F. Lefebvre de la Fondation de soutien aux arts de Laval en 2016, son premier album solo, une compilation de musique canadienne, française, russe et norvégienne pour piano, est sorti en 2018, et est disponible sur Amazon et iTunes.

S E R H I Y  S A L O V 

Serhiy Salov est un pianiste d’exception reconnu pour son jeu à la fois énergique et empreint d’une grande musicalité. Il se distingue par sa technique remarquable, sa rigueur et sa virtuosité, des qualités qu’il met au service de la poésie musicale. L’enthousiasme du public et l’éloge de la critique confirment la place importante qu’il occupe sur la scène musicale internationale tant comme soliste que chambriste. En outre, Serhiy Salov s’illustre par ses transcriptions pour piano d’œuvres symphoniques, telles Casse-noisette de Tchaïkovski, Nocturnes de Debussy, Nuit sur le mont Chauve de Moussorgski et plusieurs autres. Après avoir commencé son apprentissage de la musique en Ukraine, il poursuit ses études à Londres où il obtient une maîtrise à la prestigieuse Guildhall School of Music and Drama, puis un doctorat à l’Université de Montréal. Ses habiletés dépassent largement la technique du piano : la composition, l’improvisation, la musicologie et l’étude des langues s’inscrivent en complémentarité avec sa formation et lui permettent de déployer sa nature hautement expressive. Concertiste remarquable, Serhiy Salov a travaillé avec des chefs de renom et s’est produit avec nombre d’orchestres un peu partout dans le monde. En plus de participer régulièrement aux festivals les plus prestigieux, il a reçu plusieurs prix dans divers concours internationaux.

J E A N - P H I L I P P E  S Y L V E S T R E 

En 2008, Jean-Philippe Sylvestre se voyait octroyer le prestigieux prix Virginia Parker, la plus haute distinction décernée par le Conseil des Arts du Canada.  Récipiendaire du premier prix lors du concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal, il est également lauréat du concours national des jeunes interprètes de Radio-Canada et du concours international Concertino Praga. Il obtient à trois reprises le premier prix du Concours de Musique du Canada et la plus haute note du concours à l'une de ces occasions. Le réputé chef d’orchestre Yannick Nézet Séguin le qualifie de poète du piano. M.Sylvestre a réalisé plusieurs enregistrements sous étiquette ATMA, et celui du concerto No.4 d'André Mathieu et de la Rhapsodie sur un thème de Paganini obtient une nomination au Gala de l'ADISQ 2019. En novembre 2018, M.Sylvestre réalise une tournée à travers l'Europe et il se produit dans les prestigieuses salles Gaveau de Paris, la Musikverein de Vienne ainsi que la Sala 2 Oriol Martorell à Barcelone. Un peu plus tôt dans l'année, Jean-Philippe se produisait également à l'auditorium St-Pierre des cuisines de Toulouse, à la salle Cortot à Paris et au Palais des Beaux Arts de Bruxelles. Il revient tout juste d'une tournée de 7 concerts en Australie.

Y U Y A N G  X I E

Yuyang Xie, 20 ans étudie le piano solo à l’Eastman School of Music à Rochester aux États-Unis avec le professeur Alan Chow. Yuyang a commencé le piano à l’âge de 4 ans, puis il a étudié au Conservatoire de musique de Gatineau de 2008 à 2017 avec Marlene Finn. Il suit aussi des cours estivaux avec Richard Raymond depuis 2017. Il a pris part à plusieurs compétitions musicales au Canada, remportant de nombreux prix et bourses. En 2019, il remporte le grand prix de la catégorie 19-25 ans à la Canadian Music Competition. En juillet dernier il a offert une performance solo avec le Calgary Phylharmonic Orchestra en jouant le Concerto No.1 de Chopin en E mineur. En solo toujours, il a joué avec le National Arts Centre Orchestra, l’Orchestre symphonique  de Gatineau et celle du Conservatoire de musique de Québec à Gatineau. Actif en musique de chambre, Yuyang fait partie de l’ensemble Trio Neutrino depuis 2013. Le trio à remporté le 1er prix de musique de chambre à la Canadian Music Competition en 2016. De plus, il a participé a plusieurs classes de maîtres données par Steward Gordon, Mikhail Rudy, Angela Hewitt, André Laplante, Nelita True, Michel Fournier, Hugues Cloutier et le Gryphon Trio.

R I C H A R D  R A Y M O N D

Pianiste et Directeur musical

Lauréat aux prestigieux concours internationaux de piano Vianna da Motta (Portugal, 1999) et William Kapell (États-Unis,1998), Richard Raymond est également récipiendaire du Prix Virginia Parker (1998) attribué par le Conseil des arts du Canada en reconnaissance à sa contribution exceptionnelle dans le milieu musical. Il obtient également le Prix Cécile Mesnard-Pomerleau (1995) attribué par les Jeunesses Musicales. En Juillet 2003, il remportait la 5e édition du «Web International Concert Hall Competition», grâce à son interprétation de la Sonate de Julius Reubke, récemment endisqué chez Analekta.

Raymond remporte de nombreux prix au Canada dont la palme d’or au Concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal de même qu’au tremplin international des Concours de Musique du Canada en 1990. L’année suivante, il obtient les plus grands honneurs au Concours national des jeunes interprètes de la Société Radio-Canada. En 1992, il se mérite le prestigieux 

prix du Concours international de Montréal, remportant la victoire devant plus de 49 concurrents de divers pays. Quelques mois plus tard, Richard Raymond obtient le Prix de musique de chambre au Concours Van Cliburn.

Au Canada, il s’est produit en concert avec, entre autres, les Orchestres Symphoniques de Montréal, de Toronto, de Québec, de Vancouver, ainsi qu’avec l’Orchestre Métropolitain de Montréal et l’Orchestre de Chambre de Winnipeg. Sur le plan international, il a joué en Allemagne au Ruhr Klavier-Festival, en Chine avec l’Orchestre Symphonique de Shangai, au Lincoln Center à New York, en Italie et en France. Il est aussi très actif en tant que chambriste.

Raymond occupe un poste de professeur agrégé à la Faculté de musique de l’Université McGill. Il a travaillé avec des maîtres tels que Leon Fleisher, Marc Durand et John Perry. Il possède également une Maîtrise en interprétation de l’Université de Montréal, de même que deux «artist diplomas» du Royal Conservatory of Music de Toronto et du Peabody Conservatory of Music de Baltimore, aux États-Unis. Il a travaillé avec des maîtres tels que Leon Fleisher, John Perry et Marc Durand. Il a obtenu deux Premier Prix, l’un en piano, l’autre en musique de chambre du Conservatoire de musique de Montréal. Monsieur Raymond possède également une Maîtrise en interprétation de l’Université de Montréal, de même que deux Artist Diplomas du Royal Conservatory of Music de Toronto et du Peabody Conservatory of Music de Baltimore, aux États-Unis.

Les concerts de Richard Raymond soulèvent le plus grand enthousiasme. Au Canada, il a joué avec tous les grands orchestres canadiens. Sur la scène internationale, il a joué en Allemagne, en Chine, aux États-Unis, à Taïwan, au Mexique, au Brésil, en Géorgie, en Italie et en France.

Le répertoire discographique de Richard Raymond fait une grande place aux compositeurs romantiques tels Reubke, Liszt , Schumann et Chopin et aux compositeurs Canadiens : Hétu, Gougeon et Réa.

En tant que pédagogue, Monsieur Raymond a occupé un poste de professeur agrégé à l’École de Musique Schulich de l’Université McGill pendant 9 ans. Depuis 2010, il est professeur de piano au Conservatoire de musique de Montréal.

logo officiel rsmq (3)_edited.jpg

© 2018 - La Maison de la musique de Sorel-Tracy | Sorel-Tracy | 450-855-3886 | info@maisondelamusique.org

logo festival2014v.jpg